Depuis 2001, Effer Lecebe , artiste plasticien s'interpose de manière récurrente dans le monde politique et artistique. Il était normal qu'une telle posture soit saluée dans le cadre estival de ces rencontres photographiques. Effer Lecebe considère son travail comme une interface supplémentaire entre la sphère individuelle et planétaire. Cependant c'est une facette encore méconnue de cet artiste qui est présentée, un casque bleu sujet d'une problématique qui le dépasse. Il affirme que toute interposition s'inscrit dans une confrontation triangulaire dont il n'est ni le sommet ni la base. Il se plaît à dire "être entre deux parties c'est ne plus s'appartenir mais être absorbé par et exister pour le conflit". Effer Lecébé agit comme révélateur d' un espace-temps de l'inaction.

arles1

rouleau_pq

se_rhabille